Aller au contenu principal

L’éducation des filles

Alors que dans le monde 1 fille sur 5 est privée d’éducation, Plan International a choisi durant 4 ans d’axer sa campagne Because I am a Girl sur l’éducation des filles.

Scolarisation des filles : des chiffres alarmants

Si des millions d’enfants n’ont pas accès à l’éducation – ou dans de mauvaises conditions – dans de trop nombreux pays en développement la situation des filles est encore plus préoccupante. 62 millions de filles en âge d’être scolarisées n’ont pas accès à l’éducation.

Les obstacles à l’éducation des filles

  • les mariages précoces et forcés (10 millions de filles chaque année) ;
  • les grossesses précoces, qui contraignent les adolescentes à quitter l’école ;
  • la pauvreté et la ruralité ;
  • les violences (150 millions de filles de moins de 18 ans ont subi un viol ou toute autre forme de violence sexuelle) ;
  • le nombre d’heures consacrées aux tâches ménagères, nettement plus élevé en moyenne pour les filles que pour les garçons.

Ces obstacles doivent être combattus non seulement pour favoriser la scolarisation des filles, mais aussi pour qu’elles étudient dans de bonnes conditions. L’accès à l’école n’est donc pas l’unique objectif, la qualité de l’éducation et la protection des filles à l’école sont essentiels.

L’éducation des filles : un moyen efficace pour lutter contre la pauvreté

« Il n’existe aucun instrument de développement plus efficace que l’éducation des filles. »
Kofi Annan, ex-Secrétaire des Nations Unies.

Une fille éduquée met au monde moins d’enfants ; est plus armée pour protéger ses enfants de la malnutrition et de la maladie ; elle veillera à scolariser ses enfants ; elle aura plus facilement accès à une activité génératrice de revenus pour elle et sa famille.

Plan International s’engage pour l’éducation des filles

Depuis 2007, Plan International agit en faveur des droits des filles à travers sa campagne internationale  Because I am a Girl. Les plaidoyers de Plan International auprès des instances internationales ont permis une avancée importante : en 2012, l’ONU a reconnu officiellement le 11 octobre comme la journée internationale des filles.

Plus d’informations sur notre page dédiée aux droits des filles

ONG de solidarité internationale, Plan International intervient dans 50 pays en développement pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

Plan France est membre du Comité de la Charte don en confiance, un organisme d’agrément et de contrôle des associations et fondations faisant appel à la générosité du public.